Congrès FNADE - 20 juin 2017

Paris, 30 juin 2017

Au congrès annuel de la FNADE, citoyens, élus et entreprises se mobilisent pour une industrie verte performante.

Les déchets peuvent être transformés en matières et en énergie durable qui se substituent à des ressources vierges ou fossiles. Pourtant, ils ne sont pas encore suffisamment considérés comme des ressources à exploiter. C’est pour cette raison que la FNADE, fédération professionnelle représentative des industriels de l’environnement, a choisi pour son congrès annuel, de porter ce sujet devant un public curieux de découvrir le potentiel de nos déchets.

Rappelons que le déchet ressource est triplement vertueux avec, à la clé, un développement social (création de 35 000 emplois au sein des territoires), une amélioration de la balance commerciale (+3 milliards par an) et des progrès pour le climat (-3,4 MT CO2 par an) à horizon 2025.

Les 12 propositions en faveur de la croissance verte portées par la FNADE lors des récentes élections ont été partagées avec les parties prenantes, venues exprimer leur volonté de mobiliser l’ensemble de la société. Toutes ont alerté sur le besoin d’un engagement collectif et la nécessité de décloisonner pour concrétiser les changements attendus.

Des mesures concrètes ont été discutées, notamment la tarification incitative, système de facturation proportionnelle aux déchets triés, qui émerge de ces débats comme une solution à déployer. La valorisation énergétique des déchets est aussi une voie à développer, notamment pour les entreprises car elle est un atout compétitif.

« Nous pouvons faire de la France le leader européen de la transition écologique, mais c’est maintenant qu’il faut enclencher la mutation industrielle nécessaire et soutenir ceux qui s’engagent en faveur de la croissance verte » déclare Jean-Marc Boursier, Président de la FNADE. « J’appelle le nouveau gouvernement à promouvoir des modèles innovants de partenariats public-privé pour faire émerger des solutions en réponse aux défis que nous avons à relever. Le déchet ressource possède un réel potentiel que nous ne pouvons plus ignorer».