Création d'un indice du coût de la main d'oeuvre rénové

Le développement des points d’apport volontaire, la mécanisation, ont considérablement fait évoluer nos modes de collecte des déchets et la composition des équipes affectées à cette mission.

Une enquête menée par l’association Rudologia atteste cette tendance généralisée et fait apparaître un nombre d’équipiers de collecte moyen de 1,3.

L’Indice du Coût de la Main d’Oeuvre « ICMO2 » qui est notamment assis sur la rémunération conventionnelle d’une équipe de collecte constituée de 2 équipiers et un chauffeur, ne reflète plus la réalité de nos entreprises et de leur coût de main d’oeuvre.

Pour cette raison, le Syndicat National des Activités du Déchet qui publie chaque trimestre l’ICMO2, a conclu à la nécessité de publier un nouvel indice tenant compte de ces évolutions structurelles, et publie dès le 1er octobre 2018, un indice dit « ICMO3 » en base 100.

A titre indicatif, l’ancien indice ICMO2 calculé au 1er octobre est publié concomitamment.