Loi de transition énergétique, la FNADE satisfaite des objectifs fixés pour le recyclage et la valorisation des déchets

Paris, 23 juin 2014

La FNADE, organisation professionnelle représentative des industriels de l’environnement, regrette le report du paquet Economie Circulaire. Elle affirme sa volonté de voir émerger un nouveau projet d’ici la fin de l’année 2015

La FNADE, qui rassemble les entreprises de la collecte, du recyclage, de la valorisation et du traitement des déchets, exprime sa satisfaction quant aux objectifs ambitieux fixés par la loi de transition énergétique, avec notamment :
- Le développement du recyclage pour atteindre l’objectif de 60 % de déchets recyclés à l’horizon 2025, associé à une réduction du stockage de 50 %, avec un premier objectif de
réduction de 30 % en 2020.
- La juste place reconnue à la valorisation énergétique des déchets, notamment grâce à un cadre réglementaire adapté pour la production de CSR - combustibles solides de
récupération - à partir des résidus de tri.


Ces objectifs correspondent au projet d’avenir porté par la FNADE depuis 2013.


Lors du récent congrès de la Fédération qui s’est tenu le 12 juin dernier, Michel Valache, Président de la FNADE, a réaffirmé l’importance et l’urgence à mettre en oeuvre ces deux propositions. Il a souligné les enjeux pour l’emploi, les territoires et le tissu industriel français. Il a enfin rappelé les
investissements prêts à être réalisés par les industriels du déchet afin d’augmenter les flux de matières et de CSR.


« Nous avons été entendus, souligne Michel Valache, et c’est une satisfaction que la vision réaliste et pragmatique des industriels de l’environnement ait été prise en compte. Cette loi redonne au déchet sa place au sein de l’économie circulaire. C’est aussi un pas en faveur de l’emploi et de la
dynamisation des territoires. »

Télécharger
Contact presse FNADE

Marie-Claire Pepiot
FNADE - 33 rue de Naples
75008 PARIS
mc.pepiot@fnade.com
Tel : 01-53-04-32-90